Faire de Villejuif une ville qui nous rassemble et nous ressemble

Fruit d’un développement urbain d’une rare ampleur, Villejuif va voir sa population passer de 50 000 à 80 000 habitants dans les quinze prochaines années. Cette transformation massive doit se faire, plus qu’aujourd’hui, avec les Villejuifoises et Villejuifois, car elle pose des questions cruciales.

Acteur engagé dans la ville, socialiste et écologiste, je propose ma candidature à tous ceux qui estiment que la ville a besoin de profonds changements, à la fois dans les politiques mises en œuvre et dans la manière dont elles sont élaborées.

Face à l’urbanisation incontrôlée : reprendre la main

Alors que Villejuif se transforme avec l’arrivée de nouveaux habitants, le rythme des constructions s’est emballé. Chaque jour, je croise des habitants inquiets, et trop souvent sans réponses : pour répondre à la croissance de la population, quelles structures éducatives pour nos enfants ? Quelles activités pour les familles et les séniors ? Quels leviers pour un meilleur accès à la santé pour tous les Villejuifoises et Villejuifois ? Quels espaces verts ? Quel accès aux sports ?… La municipalité a confondu vitesse et précipitation. La surcharge insupportable de la ligne 7, fruit d’une politique d’urbanisation désordonnée et précipitée, en est malheureusement l’exemple le plus frappant.

Remettre l’intérêt général au cœur des missions de la Mairie

Villejuif devient de plus en plus inabordable, injuste. Ceux qui travaillent dans les hôpitaux, dans les crèches, dans les commerces, dans les associations, dans les services publics ne peuvent plus s’y loger. Pourtant, c’est la responsabilité des acteurs publics, et d’abord de la municipalité, de peser sur les prix de l’immobilier, sur les loyers, et aussi de créer les conditions d’offre de travail pour tous. La solidarité, ce sont aussi les associations : les subventions n’ont cessé de diminuer ces dernières années. Elles sont pourtant essentielles, en particulier pour les jeunes et les séniors : les actions de prévention, pourtant indispensables pour lutter durablement contre l’insécurité au quotidien, sont négligées. Face aux stratégies d’affichage, il est temps de faire primer les actions concrètes, tangibles, c’est-à-dire au service des habitants.

Faire de Villejuif une ville moderne, à l’écoute de ses habitants

La presse s’en fait régulièrement l’écho : la vie publique se porte mal à Villejuif. L’image renvoyée de notre ville est désastreuse. Il suffit de lire le journal municipal pour constater combien la communication est confisquée. Il faut ramener de la sérénité, que les citoyens, correctement informés, puissent vraiment discuter, dialoguer, s’écouter, débattre. À nous de reprendre la main en libérant les énergies des commerçants et des acteurs économiques, en encourageant les acteurs culturels à exprimer pleinement leur créativité, en faisant de Villejuif une ville verte, à taille humaine, impertinente et ambitieuse.

L’heure n’est plus à la plainte mais à l’action. À travers ma candidature, j’appelle à la construction d’un projet avec et pour les Villejuifoises et Villejuifois, résolument progressiste, inventif au-delà des structures traditionnelles.

Rejoignez-nous !

Alain Weber