Agir en responsabilité.

Séance d’installation du nouveau conseil municipal de Villejuif
Samedi 4 juillet 2020 – Stade Louis-Dolly

Monsieur le maire, cher Pierre,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,
Chers citoyennes et citoyens venus en nombre assister à cette séance importante.

C’est un moment de grande émotion. Émotion personnelle, émotion pour mes colistières et colistiers de Réinventons Villejuif, pour nous qui n’avons encore jamais exercé de responsabilité d’élu. 

Émotion d’avoir été choisis par nos concitoyens pour les représenter.

Mais surtout : émotion devant les immenses responsabilités qui nous sont confiées. 

Car, n’en doutons pas, le plus dur commence. Enfin, les ennuis commencent !

Car, depuis un an et demi, nous avons fait campagne, nous sommes allés à la rencontre des Villejuifoises et des Villejuifois. Nous avons entendu leurs attentes, leurs espoirs, leurs inquiétudes aussi.

Tout au long de cette campagne municipale, une injonction nous revenait en permanence “surtout ne nous décevez pas”. Jamais je pense dans l’histoire de notre ville, l’attente à l’égard d’un exécutif municipal n’a été aussi palpable. 

Le scrutin de dimanche a également été marqué par une très forte abstention. 

Une abstention qui a touché l’ensemble de la France, en particulier les métropoles.

Mais qui doit franchement nous alerter. 

Cette abstention – que l’on aurait d’ailleurs tort d’attribuer au seul contexte de crise sanitaire – nous oblige à redoubler de vigilance dans la façon dont nous allons gérer, ensemble, cette municipalité. Dans la façon dont nous allons nous adresser aux Villejuifoises et Villejuifois dans la mise en œuvre de notre programme. 

Et nous voudrions à ce titre faire passer un message qui nous semble essentiel, d’autant que je sais qu’il sera partagé au sein de cette nouvelle majorité municipale.

Nous œuvrerons pour l’intérêt général de tous les Villejuifois. 

Et j’insiste sur le “tous”.

Cette majorité, diverse, renouvelée, engagée, est une majorité de gauche, sans la moindre ambigüité. À ce titre, elle a vocation à avoir une attention toute particulière pour les plus modestes, pour ceux qui ont le moins. 

Mais ne nous y trompons pas : dans notre action, nous ne nous adresserons pas à un “électorat”, ou à je ne sais quelle “clientèle”et nous y serons particulièrement vigilants  

Mais à l’ensemble des habitantes et habitants de notre ville. 

Quel que soit leur quartier, leur âge, nouveaux arrivants ou Villejuifois depuis toujours. Qu’ils aient voté pour nous ou non…. Qu’ils aient pris part à ce vote ou non. 

Cette victoire de la gauche rassemblée, des écologistes, des forces citoyennes. Elle ne nous appartient pas. Elle n’appartient d’ailleurs à quiconque en particulier. Elle nous oblige.

Elle nous oblige à travailler à une ville apaisée, dont les décisions seront prises pour et avec les citoyens, tous les citoyens.  

Désormais nous sommes en responsabilité. 

La tâche, notre tâche – puisque notre action ne sera que collective – est immense tant les défis pour cette ville sont nombreux.

Défi écologique d’abord. Au cours de ce mandat, notre ville va se transformer comme jamais. À nous de faire en sorte que cette transformation soit exemplaire pour nos concitoyens, dans le respect de notre planète.

Défi démocratique ensuite. Nous serons une équipe municipale à l’écoute des Villejuifoises et des Villejuifois. Nous comptons sur tous ceux qui sont là aujourd’hui et sur tous nos concitoyens pour nous soutenir, mais aussi nous interpeler, nous nous engageons à construire une ville meilleure avec eux.

Défi social enfin. La crise sanitaire qui nous a frappés va encore rendre plus nécessaire une ville attentive aux plus fragiles, réductrice des inégalités grâce aux services publics qu’elle apporte et qu’il faudra développer.

Mais aussi un défi culturel : la culture pour tous doit redevenir le credo de cette ville.

Des avancées concrètes. Des actes tangibles seront attendus. Sont attendus aujourd’hui même.

Nous allons connaitre et vivre une aventure qui s’annonce tout aussi exaltante que complexe. Il y aura à n’en pas douter des moments difficiles. Nous serons attaqués par une opposition politique qui sera par ailleurs dans son rôle, et que nous respecterons dans ses personnes et dans ses droits, car elle est une composante indispensable de la vie démocratique. 

Nous surmonterons les obstacles si et seulement si nous usons de ce qui a fait notre atout pendant cette campagne : notre sens du collectif. 

La volonté et les compétences sont là.

Je sais également l’engagement sans faille des agents municipaux qui ont connu des années difficiles et que je tiens ici à saluer pour leur professionnalisme au service de nos concitoyens. Sans eux, rien ne pourra se faire.

Pierre : tu es désormais le Maire de Villejuif.
Une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de notre ville.
Nous te félicitons pour cette belle et grande fonction.

C’est avec enthousiasme, et – tu l’as compris – gravité que nous nous engageons à tes côtés, au cœur de cette majorité. 

Tu pourras compter sur notre engagement. Notre exigence bien sûr mais aussi notre esprit constructif, dans le cadre des règles de travail que nous nous sommes collectivement fixées. Nous avons écrit ensemble une charte de gouvernance : reste maintenant à en faire vivre l’esprit, celui d’une coconstruction des décisions.

Les Villejuifoises et les Villejuifois attendent de nous que nous travaillions ensemble pour eux, sans nous perdre en vaines querelles, mais en nous exprimant avec clarté et honnêteté.

Ils attendent de nous que nous mettions en application les valeurs qui nous ont fondés : respect, écoute, transparence. C’est ce que nous allons faire, au nom de tous les élus de notre groupe j’en prends ici l’engagement. 

Et maintenant, au travail !

Alain WEBER